ADOMA privatisée ?

mardi 23 décembre 2014

décidément, l’état vend partout ce qui lui reste des biens de service public dans lequel la France a investi au fil des décennies. Après les aéroports, c’est donc ADOMA, un acteur essentiel du logement social, du logement d’urgence, des plus défavorisés, mais aussi des victimes de catastrophes naturelles.

Le travail réalisé depuis les anciens "foyers" de travailleurs immigrés est impressionnant pour quiconque prend le temps d’aller visiter les résidences modernes, dignes qui sont aujourd’hui gérées par ADOMA.

Mais un des promoteurs de cette privatisation, André Yché déplorait déjà dans ses « notes blanches » que les quelque « 4,5 millions de logements » HLM, représentant « 200 milliards d’euros de plus-values latentes », soient sanctuarisés et échappent « pour l’éternité aux circuits économiques courants ».

Et plus récemment, c’est un premier ministre provocant, Manuel Valls, qui dénonçait au congrès HLM de Lyon le logement social qui serait "une rente de situation"...

Décidément, ils ne font même plus semblant de résister aux banques et aux oligarchies économiques, ils en prennent la tête pour leur brader les biens publics.

Il est urgent de réagir ! Signez massivement cette pétition !