Euro-métropole... rien n’est joué !

mardi 19 février 2013

Le conseil de communauté de ce lundi 18 Février a créé une commission spéciale pour "suivre le projet de métropole européenne"... La plupart des interventions dans ce conseil contiennent d’ailleurs depuis l’annonce surprise par les présents du conseil général et de la communauté une référence à cette métropole qui serait donc déjà décidée.

Bien entendu, la commission a été composé avec tous les groupes politiques, donc il était difficile de voter contre sa création. Cependant, son objet est sans ambiguïté tourné vers la création de cette métropole et donc la suppression du département, alors qu’aucun cadre législatif et même constitutionnel n’existe. Gérard Collomb expliquera clairement que cette commission devra préparer le point de vue du Grand Lyon sur les discussions avec le conseil général pour l’évaluation des transferts de compétences... aucun débat public sur le principe de ce projet, les éventuelles alternatives, les objectifs et les conditions...

Avec 6 autres élus du groupe communiste, j’ai donc décidé de refuser de participer à ce vote, qui nous plaçait dans une contradiction entre la composition de cette commission, que nous approuvons, et son objet que nous refusons.

Cela a provoqué quelques réactions, le président semblant tout surpris qu’un vote ne se déroule pas exactement comme prévu...

Mais comme je l’ai fait remarquer en intervenant pour expliquer ce vote... déjà en 2005 pour la constitution européenne, tout le monde était d’accord et pensait que c’était déjà décidé... et le peuple est intervenu et a pu voter...

J’appelle donc tous les citoyens à se mobiliser pour donner leur avis sur cette euro-métropole... et bousculer un peu ces institutions très (trop ?) sûres d’elles.