La guerre ?

dimanche 8 février 2015

La formule était sans doute destinée à faire choc, mais je me demande si beaucoup de Français ne se seront pas posé la même question que moi en écoutant François Hollande.de retour d’Ukraine et de Russie.

"Si nous ne parvenons pas à trouver non pas un compromis mais un accord durable de paix, et bien nous connaissons parfaitement le scénario : il a un nom, il s’appelle la guerre"

Mais la guerre est déjà en Ukraine ! Plus de 5000 morts, dont un grand nombre de civils bombardés dans ces régions de l’Est russophones [1]. François Hollande voulait-il dire qu’alors ce serait la France qui serait impliquée dans cette guerre ? C’est ce que j’ai cru comprendre... sans accord de paix, NOUS serions alors en guerre... Et en guerre contre qui ? contre les républiques autoproclamées de l’Est Ukrainien ? Ce ne serait pas sérieux. Faut-il comprendre en guerre contre la Russie ?

Ainsi, non seulement l’Union Européenne et l’OTAN ne serait pas pour la France des outils de paix, mais au contraire, pour forcer la Russie à accepter des bases militaires de l’OTAN a toutes ses frontières, la France serait en guerre contre une grande puissance...

ll est vraiment dommage qu’aucun journaliste ne soit venu écouter la délégation du parti communiste Ukrainien présentes aux 7eme rencontres internationalistes de Vénissieux ce 31 janvier. Ils ne venaient pas de l’Est de l’Ukraine, mais du Sud,de cette ville cosmopolite d’Odessa qui a vécu ce crime du 2 mai ; plus de 50 militants assassinés dans la maison des syndicats incendiés par des milices nazies.

Ils auraient entendu ces témoignages précis de ce que François Hollande continue à cacher. La place de forces ouvertement néo-nazies autour du pouvoir de l’oligarque prooccidental Porochenko... Un siècle après la grande guerre, la volonté des grandes puissances de se partager le monde et ses richesses continue à se faire sur le dos des peuples, et le fascisme est encore l’arme la plus forte pour les diviser et leur faire accepter la guerre.

Un grand mouvement pour la paix doit se lever en France et dire clairement à tous les boutefeux "Non à la guerre" !


[1les médias ne le précisent jamais, mais on comprend bien que pour l’essentiel, ces bombardements sont le fait de l’armée Ukrainienne qui tentait de reprendre les régions "séparatistes"...



Toutes les brèves du site