La "simplification" numérique...

dimanche 21 juin 2015

Un article sur le rapport du conseil national du numérique qui décrit une France massivement connectée et des services qui ne sont plus vraiment publics, mais par contre tout numérique. .. Le meilleur des mondes ?

Voilà, lue sur Rue89, la description imagée un brin cauchemardesque, pendant que les députés crient "simplification, simplification !".

Une Apple Watch sur le mixeur, des militants anti-écran et des algorithmistes : nous avons tenté d’imaginer à quoi ressemblerait la France esquissée par le rapport du Conseil national du numérique publié ce jeudi.


Charles, l’algorithmiste

« Vous serez les entrepreneurs de vos données », avait expliqué un ministre lors de l’élaboration de la loi, après s’être rendu compte que parler de « portabilité » et de « droit à l’autodétermination informationnelle » ne faisait pas frissonner dans les chaumières. Des tableaux de bord vous permettent donc de contrôler l’utilisation de vos infos personnelles : ma grand-mère est morte l’an passé et la revente de toutes ses données m’a permis de financer mes vacances.

Retour à Ruth Elkrief. Elle demande à un expert sur le plateau combien de temps il va falloir pour remettre France connectée à flot. C’est la première attaque d’ampleur. Un rodage est nécessaire. Mais l’expert a l’air de suggérer que ce n’est peut-être qu’un bug, pas une attaque. Que la diminution des budgets publics n’y est pas pour rien.

Je pense à mon cousin, Charles, l’algorithmiste. Le gars est une méga-tête au parcours fulgurant : bac d’humanités numériques décroché avec mention très bien, Ecole nationale supérieure de l’innovation, embauche à 21 ans dans l’Agence européenne de notation de la loyauté des plateformes. Le type a réussi à griller Google dès sa première année ! Il a désossé leur algorithme et a prouvé qu’ils s’en servaient pour favoriser systématiquement leurs services. Un joli coup qui lui a fait gravir les échelons. Et malgré ça, mon cousin est quand même parti dans le privé. Il bosse chez Thales maintenant.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/18/simplification-simplification-hurlaient-les-deputes-259777