Les sacs plastiques et la concurrence

lundi 2 mars 2009

Tout le monde s’accorde à dénoncer les conséquences sur l’environnement et la faune de l’utilisation massive de sacs plastiques dans le commerce. On les trouve de nos rues et nos arbres où se déposent avec le vent des milliers de sacs plastiques, jusqu’aux mers ou se concentrent avec les courants de véritables nuées de sacs étouffant des poissions et cétacés...

En 2005, l’assemblée nationale a voté une loi incluant l’interdiction des sacs plastiques. Bonne nouvelle ? Patatras, la commission européenne a mis son véto car ce serait mettre en cause la "concurrence libre et non faussée" qui est le principe supérieur unique de l’Union Européenne.

Le gouvernement français s’est rangé aux ordres (que son représentant lui avait d’ailleurs lui même donné, quelle hypocrisie !), et n’a tout simplement pas publié les décrets d’application de la loi...

En quelque sorte, l’assemblée nationale peut toujours voter, les décisions se prennent ailleurs !

En 2008, des députés ont proposé cette fois de créer une taxe sur les sacs plastiques puisqu’il était interdit de les interdire... Le gouvernement n’a même pas attendu l’ordre de Bruxelles, il a usé de tout son poids pour que cet amendement soit refusé...

Mais tout le monde continue à parler de développement durable, bien sûr !