Ramadan : tout est permis ?

jeudi 16 juillet 2015

Cette année semble battre des records d’excitation autour des pétards, des incendies et des incivilités. Ce n’est pas un fait Vénissian, au contraire, Vénissieux n’est même plus sur le podium régional et ce qui s’est passé à Vaux-en-Velin ou Meyzieu est plus marquant, mais Vénissieux n’échappe bien sûr pas à cette succession d’incendie de véhicules, de poubelles, de broussaille et d’affrontements avec la police.

Mais si ces faits ne concernent finalement qu’un petit nombre de personnes, il y a une ambiance générale d’excitation ou tout semble permis, et notamment ces pétards les plus bruyants qui ne cessent d’éclater, les incivilités routières avec notamment la multiplication de démonstrations de motos qui auraient leur place sur une piste...

Visiblement, cette excitation est liée à la période du ramadan, et je ne comprends rien, que disent ceux qui organisent les cultes ? que disent les parents à leurs enfants, adolescents et jeunes qui sont dehors la nuit ? Pendant le ramadan, tout est permis ? Je lis sur wikipedia "qu’il faut rester sobre dans sa conduite et éviter tout excès après le coucher du soleil afin de garder le vrai sens du jeûne : combattre les passions et rapprocher l’âme de Dieu".

Visiblement, ce n’est vraiment pas ça, donc ce qui se passe n’a rien à voir avec le ramadan, et tout à voir avec cette crise qui fait que, puisque les puissants ne respectent rien, tout est permis à tous, et... chacun pour soi.

Les services publics ont bien sûr un travail important pour faire face à ces incivilités, mais une part de la solution est entre les mains des habitants eux-mêmes. Face au "tout est permis" des riches, les peuples n’ont qu’une vraie arme, leur solidarité et leur unité... ce qui suppose le respect des autres, un vaste chantier.