Victoire ou défaite se termine par des feux !

dimanche 31 janvier 2010

Un coup de gueule en direction de nos amis sportifs, et plus particulièrement footballeurs... en direction aussi des amis de l’Algérie qui sont nombreux à Vénissieux, en pensant notamment aux communistes français et algériens qui se sont battus pour la libération de ce pays du colonialisme Français.

Comment peut-on accepter qu’un matche de foot, victoire ou défaite, se termine par des dégradations dans la ville ? Qui a condamné les agissements de quelques hooligans qui ont provoqué la fermeture de la rue des martyrs en reversant une voiture, brulant des poubelles ? Qui ne les a pas vu dans le quartier ? Qui va payer les 8 voitures brulées sur le plateau, et dans le quartier Pyramide, les 3 poubelles brulées ?

Comment peut-on accepter cela dans un quartier ou tant de familles souffrent de la pauvreté ?

Le maire a eu raison d’affirmer clairement notre condamnation de ces actes, mais il faudrait que les sportifs le disent eux-aussi, que les instituteurs en parlent dans les classes, que les arbitres fassent un rappel au début des matches, que les mamans et papas en parlent à leurs enfants...

JPEG - 74.6 ko