Conseil de quartier Parilly

Arbres, accessibilité et trottoirs Boulevard Pinel

visite du 16 Mars 2012
dimanche 18 mars 2012
par  Pierre-Alain
popularité : 45%

Une visite avec plusieurs délégués et le président du conseil de quartier, Thierry Vignaud. Le sujet premier portait sur l’éclairage public de la piste cyclable le long du boulevard Pinel, refait récemment par la ville, comme sur les rues Jean Lurçat,Jean Berlioz et Eparvier

visite
JPEG - 98.4 ko

L’éclairage public rénové est très apprécié, notamment pour le long du boulevard. Quelques questions sur les rues voisines où certains lampadaires éclairent trop les maisons riveraines. Le service passera vérifier et régler si besoin ces lampadaires.
JPEG - 34.4 ko

Et comme d’habitude, la visite permet aux délégués de poser des questions. Ce soir là, ce sont les branches d’arbres qui font discuter. Comme cela a déja été vu dans d’autres quartiers, le principe de la "taille douce" du Grand Lyon fait discuter. Pas vraiment d’opposition à ce principe de respect de l’arbre, mais par contre des questions sur l’impact des arbres sur la rue et les riverains. Les platanes génèrent en effet des fruits sous forme de petites boules entourées d’un duvet que le vent entasse dans certains coins. Les arbres étant assez haut, cela pose problème à certains riverains dont la toiture et les terrasses en sont couvertes.
JPEG - 121.9 ko
Je demande à Thierry Vignaud de poser cette question sur la plateforme des conseils de quartier afin d’interroger le Grand Lyon sur ce point. Sans doute est-il possible d’élaguer les branches qui sont les plus proches des riverains concernés ?

On note d’ailleurs des branchages regroupés au pied d’un arbre.
JPEG - 143.3 ko

Le stationnement sur le trottoir le long de la piste cyclable est toujours présent. Cela dit, il concerne principalement les riverains et il ne gêne ni la circulation piétonne, ni la circulation cycliste.
JPEG - 98.5 ko

Une question d’accessibilité à propos de l’abri bus, à l’angle de la rue Lurçat. Effectivement, l’abri n’est pas accessible en fauteuil. Coté nord, il n’y a pas la place de passer entre la chaussée et l’abri sur le trottoir. Coté Sud, il y aurait la place, mais les racines du platane rendent le sol impraticable en fauteuil. Ce problème est noté et sera aussi transmis au service de la voirie.
JPEG - 96.8 ko

enfin, une découverte pour ma part, des jardins ouvriers ou familiaux au début du boulevard. Les jardiniers sur place me le présente comme un "jardin de Vénissieux", mais après un moment de flottement, les plus anciens du quartier précisent qu’il s’agit de jardins du 5eme arrondissement de Lyon...

JPEG - 101.8 ko
A suivre donc. Dans le cadre de notre état des lieux des jardins de la ville, je rencontrerai l’association gestionnaire à la prochaine occasion.
JPEG - 84.8 ko


Commentaires

Brèves

28 juillet 2015 - disparition de Evelyne Ebersviller

Le décès de Evelyne Ebersviller a surpris et bouleversé tous ceux qui la connaissaient.
Venissiane de toujours, syndicaliste devenue adjointe au personnel, locataire devenue présidente de la (...)

16 juillet 2015 - Ramadan : tout est permis ?

Cette année semble battre des records d’excitation autour des pétards, des incendies et des incivilités. Ce n’est pas un fait Vénissian, au contraire, Vénissieux n’est même plus sur le podium régional (...)

11 juillet 2015 - un enfant blessé par une moto

Ce jeudi 9 Juillet, une nouvelle fois, un accident aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Un enfant en vélo a été percuté par une moto dans le parc des Minguettes, une moto conduite sans casque (...)

24 juin 2015 - Attention, Arnaque Contrat "GdF"

Quand la transition énergétique devient une source d’arnaques énergétiques !
Transmis par l’association, organisme de formation sur les économiques d’énergies INOER
Nous relayons le signalement fait (...)

22 juin 2015 - Des jardins poches devant nos immeubles...

Il paraît que les communicants appellent cela des jardins poches, mais cela fait des années que dans le quartier du couloir, des habitants ont commencé à jardiner devant leur porte.... transformant (...)