Quartier Max Barel

Centre de groupage et garages en destruction...

Visite du 2 Octobre 2009
dimanche 4 octobre 2009
par  Pierre-Alain
popularité : 50%

Visite avec deux dossiers anciens... le centre de groupage et les nuisances de la circulation des camions au rond-point Allende-Charbonnier, et les garages en location au tout début du chemin du Charbonnier, vers le pont Berliet...

Visite avec deux délégués de quartier, la présidente Véronique Forestier étant prise par sa délégation d’adjointe aux affaires sociales, et un groupe de riverains du chemin du Charbonnier. L’association Halte au Bruit sera contacté pour lui faire un compte-rendu de la visite.

Centre de groupage

Comme toujours, quand on est sur le trottoir et qu’on voit passer les camions qui entrent ou sortent du centre de groupage, on est impressionné... Le bruit, les vibrations, et l’insécurité ressentie sont évidemment une préoccupation de tous les riverains.
JPEG - 123.7 ko
JPEG - 148.2 ko
JPEG - 103.3 ko
JPEG - 102 ko
Si la circulation semble ce vendredi plus faible que l’an dernier, signe peut-être de la crise économique, elle reste bien sûr préoccupante.

Avec le technicien de l’environnement, la visite est accompagnée par un cadre de la direction de l’urbanisme qui connait bien le dossier du centre de groupage, dossier bloqué depuis de trop long mois. Il y a deux ans, après des années de lutte des riverains et d’interventions de la ville, un accord avait été trouvé entre les collectivités, les propriétaires du site, la SNCF et un promoteur pour lancer une reconversion du site. Les activités de transport devaient être transférées dans la zone industrielle, et un aménagement de zone d’activité artisanales était annoncé, avec suppression des quais de chargement.. Ce projet reposait sur un promoteur privé, et malheureusement, ce promoteur avait reculé devant les difficultés. Entre autres, compte tenu du refus de la SNCF d’autoriser le passage sur son sol pour desservir cette future zone. Ce problème est enfin réglé et la SNCF doit signer la "servitude de passage" qui débloque sur le plan technique le projet. Reste la situation économique... le promoteur a-t-il encore la capacité à porter le projet, financer les aménagements, et revendre les lots d’activité ? La ville est toujours en contact et le dossier pourrait être relancé.

D’autant qu’un autre vieux problème a récemment bougé. L’accès par le Sud au centre de groupage, le long de la voie ferré, depuis le futur tronçon de BUE. Les travaux de ce tronçon "Pelloutier" du BUE doivent commencer en début d’année, et dans le cadre des discussions pour le prochain plan triennal entre l’état et la région, les principaux décideurs, état, SNCF, région, se sont prononcés pour la création de cet accès Sud... Bien sûr, celà ne reste encore que des positions exprimées dans des réunions, pas encore un écrit public, encore moins une délibération actée avec les financements... Mais tous ceux qui connaissent ce dossier savent que cette position de l’état est importante !

Je me souviens de rencontre sur ce sujet il y a plus de 20 ans... Depuis, la ville a réalisé de nombreux aménagements pour limiter l’impact pour les riverains, sur le rond-point, le long du chemin du charbonnier... Elle a gagné en justice contre les transporteurs qui voulaient mettre en cause l’arrêté municipal interdisant l’activité de nuit sur cette zone... Mais depuis toute cette période, l’état a été malheureusement le grand absent... Donc, continuons à faire parler de ce quartier partout ou c’est possible...

Propreté

Je crois que je vais désormais prévoir systématiquement dans les visites un paragraphe "propreté... Car on peut voir toujours ce genre de choses... dépot sauvages divers, contre un arbre, une poubelle, un mur...
JPEG - 168.7 ko
JPEG - 147.8 ko

A noter un point particulièrement connu pour les dépôts sauvages, l’angle Charbonnier-Max Barel, avec un angle largement ouvert et... constamment envahi d’encombrants... Sans doute est-il possible de discuter avec la Sacoviv pour un aménagement conjoint, bloquant les dépôts depuis l’intérieur du quartier, et limitant la possibilité de dépôt de l’extérieur..
JPEG - 177.7 ko

Par contre, il faut noter que l’espace vert au début de Charbonnier, qui avait souvent fait l’objet de questions de propreté, et qui a fait l’objet d’un traitement simple, avec une large pelouse et peu d’arbres, semble ce soir là assez propre..
JPEG - 173.7 ko

On peut enfin noter la marque du travail sur l’enlèvement des véhicules ventouses...
JPEG - 95.6 ko
Celui là devrait bientôt être enlevé si son propriétaires ne se manifeste pas !

Garages en démolition

Le deuxième sujet de la visite était aussi un vieux problème de quartier, mais cette fois avec une solution dont les travaux viennent de commencer... Les garages loués étaient un lieu de dépot quasi permanent d’ordures, de déchets, d’encombrants, avec des commerçants ou artisans qui s’en servaient presque comme déchetterie.
JPEG - 164 ko

Mais le propriétaire a décidé finalement une solution positive pour les riverains... et pour lui certainement ! Il vend son terrain à un lotisser qui a commencé la démolition des garages et va ensuite viabiliser le terrain pour le revendre en lot de construction individuelle.
JPEG - 126.4 ko

Une dizaine de voisins, souvent anciens, sont présents avec beaucoup de questions...
JPEG - 126.4 ko
le lotisseur devait être présent mais a prévenu qu’il devait aller sur un autre chantier suite à un accident... On jette donc un oeil sur le chantier sans lui...
JPEG - 143.7 ko

Une question est posée par un riverain sur les risques de pollution liés à la démolition, et notamment la présence d’amiante dans les toits de garages.
JPEG - 98.7 ko

La démolition se fait pour l’instant en découpant le toit par le dessus, avec beaucoup de poussières. Le service environnement prendra contact pour faire respecter les règles sur l’amiante, sachant que visiblement, il est tout à fait possible de découper par dessous le toit, sans toucher aux plaques contenant de l’amiante.

Fin de visite...

Comme toujours, la visite est l’occasion de noter d’autres questions...
Un autre lieu de dépot sauvages liés à des garages, dont on ne sait pas trop comment ils sont utilisés...
JPEG - 117.8 ko
Le service environnement va tout de suite prendre contact avec le propriétaire pour demander un nettoyage.

Sur la rue, on note quelques débordements de branches d’arbres...
JPEG - 144.7 ko

et même un grenadier en pleine forme avec de superbes fruits très tentants..
JPEG - 196.8 ko
L’enfant qui sort de la maison nous en donne d’ailleurs un...

comme quoi, une visite de quartier peut se terminer dans la convivialité !


Commentaires

Brèves

28 juillet 2015 - disparition de Evelyne Ebersviller

Le décès de Evelyne Ebersviller a surpris et bouleversé tous ceux qui la connaissaient.
Venissiane de toujours, syndicaliste devenue adjointe au personnel, locataire devenue présidente de la (...)

16 juillet 2015 - Ramadan : tout est permis ?

Cette année semble battre des records d’excitation autour des pétards, des incendies et des incivilités. Ce n’est pas un fait Vénissian, au contraire, Vénissieux n’est même plus sur le podium régional (...)

11 juillet 2015 - un enfant blessé par une moto

Ce jeudi 9 Juillet, une nouvelle fois, un accident aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Un enfant en vélo a été percuté par une moto dans le parc des Minguettes, une moto conduite sans casque (...)

24 juin 2015 - Attention, Arnaque Contrat "GdF"

Quand la transition énergétique devient une source d’arnaques énergétiques !
Transmis par l’association, organisme de formation sur les économiques d’énergies INOER
Nous relayons le signalement fait (...)

22 juin 2015 - Des jardins poches devant nos immeubles...

Il paraît que les communicants appellent cela des jardins poches, mais cela fait des années que dans le quartier du couloir, des habitants ont commencé à jardiner devant leur porte.... transformant (...)