Collecte, Propreté et Lien Social

que faire avec les dépots sauvages... ?
lundi 26 avril 2010
par  Pierre-Alain
popularité : 46%

Le 23 avril, un habitant de la rue Komarov me prévient qu’il y a de nouveau un dépot de sacs poubelles et d’’encombrants à l’arrière du centre commercial. Les services de la ville sont prévenus et interviennent immédiatement auprès du syndic du centre commercial pour lui demander d’intervenir au plus vite.

JPEG - 116.2 ko

Je prévois de faire un courrier aux commercants et au syndic, car c’est la troisième fois en quelques semaines que cela se produit... Il n’y a pas de doute, ce sont bien les commerçants qui déposent des sacs à l’arrière, et ensuite des habitants qui en profitent pour ajouter matelas, cartons...

JPEG - 140.4 ko

Il faut rappeler que le service de collecte du Grand Lyon ne concerne que les déchets ménagers. Il est financé par une taxte que paient tous les habitants et permet de financer une poubelle de 140 litre par foyer... [1]

JPEG - 146.8 ko

Les déchets des commerces ne sont pas pris en compte dans cette collecte de déchets ménagers. Les commercants ont le droit d’avoir des déchets "ménagers" comme tout habitant, et il est bien sûr difficile de faire la différence, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils ont droit aux mêmes poubelles que les autres.. Pas plus ! Ils doivent donc s’organiser pour emporter leurs déchets d’activité dans un centre aggréé...

C’est ce qui pose problème dans la plupart des centres commerciaux car souvent, un accord "tacite" existe entre commercants et agents de la collecte. Les "étrennes" servaient bien souvent de monnaie d’échange et les services du Grand Lyon acceptaient souvent de collecter tout ce qui était posé par les commerces.

Or depuis l’an dernier, le Grand Lyon met plus de rigueur dans ce travail et explique la règle aux commercants...

Mais dans ce cas précis, stupeur.. Le samedi matin, un hahitant me prévient... La collecte du Grand Lyon a tout emporter ! PLus besoin donc de faire intervenir le syndic...De fait, ce sont les habitants qui ont payé la collecte des déchets des commercants.

Cette situation n’est pas responsable. On ne peut pas accepter que certains déposent ce qu’ils veulent ou ils veulent et que ce soit la collectivité qui paie. J’ai donc écrit à la direction de la collecte du Grand Lyon, et c’est un sujet dont il faudra discuter pendant la semaine de la propreté.. Pourquoi pas des rencontres commerçants / riverains... ?

JPEG - 135.6 ko


[1Autre rappel, seulement 1/4 de nos déchets ne sont pas recyclables ou récupérables... Donc si on triait tous nos déchets, on diviserait par 4 leur volume !


Commentaires

Brèves

28 août 2015 - les cigognes sont de retour !

Nous sommes encore en Aout, et les premières cigognes ont déja fait leur apparition dans le ciel Vénissian, et comme en 2012, elles cherchent peut-être une halte sur les immeubles de mon quartier... (...)

10 juin 2015 - soutien aux agents de première ligne

Dans le cadre de mes visites de site comme adjoint au logement, je devais rencontrer un directeur d’agence le 2 Juin, mais il m’annonce qu’il doit en urgence porter plainte pour une agression qui (...)

7 février 2015 - Visite de la chaufferie

La délégation du maire de Jénine a visité la ville ce lundi et mardi, et notamment la chaufferie du réseau de chaleur. Visite qui a beaucoup intéressé l’adjoint au maire.
Je crois que je n’avais jamais (...)

13 novembre 2014 - les pauvres et les riches...

L’assemblée générale du conseil de quartier Léo Lagrange a longuement discuté sur le marché parallèle, ce marché qu’on disait le marché de la misère, mais qui devient aussi de plus en plus le marché des (...)

10 mars 2014 - PIG Energie, premier dossier en habitat individuel...

Le programme d’intérêt général (PIG)energie est bien sûr un enjeu essentiel des copropriétés, dont certaines, de grande taille, jouent un rôle social et urbain important. Mais ce programme concerne aussi (...)