Conseil de quartier Centre

Espaces entre immeubles et propreté...

Visite du 5 Novembre 2010
dimanche 7 novembre 2010
par  Pierre-Alain
popularité : 18%

Visite sur le coté Ouest du Boulevard Ambroise Croizat, avec un groupe d’habitants, délégués de quartier et le président, Jean-Marc Thevenon.

La visite a permis de parler des messagers du tri qui étaient passés dans ce quartier en début de semaine. Les échos sont positifs pour les habitants présents. Ceux qui les ont rencontré ont apprécié les informations fournies par les messagers.

Un regard rapide sur les poubelles vertes confirment ce qu’on savait. On trouve plusieurs sacs plastiques, contenant des déchets recyclables théoriquement, pas nécessairement par le centre de tri de St-Fons, et pire... en sacs.

Une suggestion est faite sur les panneaux d’affichage qui n’alertent pas explicitement sur le fait qu’il ne faut pas mettre des déchets en sacs dans les poubelles vertes... un dessin avec un sac barré et une main qui dépose un objet serait sans doute utile... Un projet sera fait par le service de la ville et proposé à la Sacoviv, comme aux autres bailleurs bien sûr...
JPEG - 255.4 ko

Au nord vers la rue Paul Bert, un espace qui était utilisé auparavant par la Sacoviv pour des jeux enfants se retrouve accessible depuis la rue. IL est utilisé souvent le soir par des voitures ou des quads... et les jours de marché comme stationnement...
JPEG - 322.9 ko

Il y a peut-être eu des plots de protection il y a longtemps... Je propose de faire installer de manière provisoire des bancs collège pour interdire l’entrée de véhicules, et de faire remettre un plot par le Grand Lyon sur le trottoir ou certains ont été installés dans l’opération tram sans aller jusqu’au bout...
JPEG - 278.1 ko

les traces de dérapages sont bien visibles sur le sable. Visiblement, l’espace est utilisé par des 4 roues... Une suggestion à mettre en discussion. Pourquoi ne pas utiliser cet espace pour un jeu multi-sport. La ville a l’objectif d’installer dans chaque quartier un tel jeu pour les préadolescents. Pour l’instant, il n’y a pas de solutions en centre ville. Il faut cependant faire attention au projet d’immeuble de bureau à l’angle Croizat Paul Bert..
JPEG - 323.2 ko

Sur la rue Paul Bert, le débat fait rage sur les bancs... Ils sont installés tournant le dos à la rue. La plupart des habitants sont étonnés et constatent qu’au contraire les usagers ont tendance à se retourner... C’est sûr que si on était en bord de rivière ou de lac, les bancs regarderaient de l’autre coté... Mais si on les mets dans l’autre sens, la personne assise se retrouve... contre les véhicules stationnés...
JPEG - 330.4 ko
On ne va pas modifier cette disposition à court terme, mais il faudra voir si l’usage confirme ou pas cette première perception négative des habitants présents.

Beaucoup de discussions sur les circulations entre l’arrière des immeubles et le reste du quartier. Ceux qui se promènent à pied en ville le savent. Vénissieux est plein d’espaces libres en centre ville, et les grillages "de base" ne restent pas très longtemps en place, ce qui laisse des passages un peu partout.

C’est le cas dans cet angle qui permet de passer de la résidence Croizat à la rue Paul Bert par l’arrière... Les plus anciens me disent qu’il a déja été réparé plusieurs fois... Sans doute faudrait-il passer à autre chose comme grillage...
JPEG - 314.2 ko

Sur le fonds, cela dépend aussi de l’utilisation de l’espace à l’arrière de l’immeuble. Les habitants présents évoquent leurs difficultés avec des groupes de jeunes se retrouvant ici. Le problème n’est évidemment pas d’avoir une utilisation par des jeunes, mais d’avoir des nuisances sur la propreté comme la tranquillité. Si cet espace était clairement associé aux batiments voisins et principalement utilisés pas ses habitants, celà faciliterait le lien social pour gérer les dérapages. Sauf que tous ces espaces sont considérés à tort comme des espaces ouverts...

Juste à coté, on ne sait d’ailleurs pas très bien à qui appartient la pelouseespace de l’autre coté du grillage de la Sacoviv. Cela me fait penser aux discussions du groupe de travail développement humain durable qui évoquait la "densification" de l’habitat en centre ville. Visiblement, l’habitat du centre ville n’est pas très dense ! Si des projets apparaissent le long de la rue Ferry, cela devrait modifier les circulations à l’arrière des immeubles Croizat.
JPEG - 334.3 ko

Enfin, beaucoup de discussions sur la propreté du quartier. Il est vrai que certains recoins ou descentes de caves sont jonchées de déchets, bien entendu souvent à proximité des lieux de regroupements en soirée. Sans doute une initiative à prendre avec la Sacoviv dans le travail encours avec le Grand Lyon d’identification des "points noirs" de la propreté.

La visite permet aussi de voir de l’arrière le nouveau batiment "Basse Consommation" de la Sacoviv, premier logement social BBC de la région. Il est ouvert depuis quelques mois et il sera utile en 2011 de rencontrer les habitants pour évaluer les avantages et les difficultés des solutions BBC....
JPEG - 278.7 ko


Commentaires

Logo de Pierre-Alain
vendredi 19 novembre 2010 à 18h01 - par  Pierre-Alain

je ne l’avais pas noté dans le compte-rendu, mais lors de la visite, plusieurs habitants ont évoqué la question des pigeons qui occupent des coursives ouvertes sur l’extérieur et non utilisées.

Après contact avec la Sacoviv, je confirme la réponse faite de mémoire le jour même. La Sacoviv a commandé des travaux d’installation de grilles interdisant l’entrée des pigeons sur 7 allées, et remet en place avec les gardiens un nettoyage suffisamment fréquent de ces espaces. Les travaux devraient commencer sous peu.

On fera le bilan ensuite, car le coût est élevé. Si le nettoyage hebdomadaire par exemple dérange suffisamment les pigeons pour qu’ils ne s’installent pas, cette solution est peut-être préférable.

J’en profite pour évoquer la question des risques sanitaires liés aux fientes de pigeons. Ils sont réels comme nous l’avait dit le médecin que nous avions invité à la rencontre en mairie du 27 Mai 2009. Mais il ne faut pas confondre une situation à risque sanitaire quand les fientes se sont accumulées en tas dans des recoins non nettoyés, et la situation de fientes dans un espace régulièrement lavés. C’est bien l’accumulation qui pose problème, et un nettoyage suffisamment fréquent permet donc de résoudre le problème de propreté, mais aussi de risque sanitaire, même pour les gardiens qui assurent le nettoiement.

Brèves

28 juillet 2015 - disparition de Evelyne Ebersviller

Le décès de Evelyne Ebersviller a surpris et bouleversé tous ceux qui la connaissaient.
Venissiane de toujours, syndicaliste devenue adjointe au personnel, locataire devenue présidente de la (...)

16 juillet 2015 - Ramadan : tout est permis ?

Cette année semble battre des records d’excitation autour des pétards, des incendies et des incivilités. Ce n’est pas un fait Vénissian, au contraire, Vénissieux n’est même plus sur le podium régional (...)

11 juillet 2015 - un enfant blessé par une moto

Ce jeudi 9 Juillet, une nouvelle fois, un accident aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Un enfant en vélo a été percuté par une moto dans le parc des Minguettes, une moto conduite sans casque (...)

24 juin 2015 - Attention, Arnaque Contrat "GdF"

Quand la transition énergétique devient une source d’arnaques énergétiques !
Transmis par l’association, organisme de formation sur les économiques d’énergies INOER
Nous relayons le signalement fait (...)

22 juin 2015 - Des jardins poches devant nos immeubles...

Il paraît que les communicants appellent cela des jardins poches, mais cela fait des années que dans le quartier du couloir, des habitants ont commencé à jardiner devant leur porte.... transformant (...)