Installations classées SETRA, avenue Marius Berliet

prochain comité consultatif le 8 mars
lundi 27 février 2012
par  Pierre-Alain
popularité : 50%

La ville est consulté par le préfet sur la demande de la société SETRA d’exploiter au 6 avenue Marius Berliet, un centre de tri et valorisation de déchets industriels banals, de matériaux inertes de démolition, de minéraux solides et déchets dangereux du BTP.

L’enquête publique ouverte le 22 février se conclura le 22 mars. Le comité consultatif des problèmes environnementaux et de la prévention des nuisances industrielles de Vénissieux visitera le site le 8 mars pour étudier cette demande et son avis sera présenté au conseil municipal du 12 mars prochain.

J’invite les délégués de quartier intéressés à participer à cette visite.

Si la majorité municipale fait le choix de défendre la place de l’industrie dans la ville, c’est bien sûr pour l’enjeu économique et l’emploi, mais c’est aussi car c’est le plus sûr moyen de contrôler efficacement les risques environnementaux et de faire appliquer les meilleurs solutions techniques connues pour réduire ces risques, en toute transparence avec les riverains.

C’est le but du travail du comité consultatif qui sera donc réuni pour prendre connaissance des mesures de prévention des risques prises par l’entreprise.

De fait, l’entreprise est bien connue de la ville et existe depuis 1965 avec une activité d’origine de transport pour le BTP et intégrant progressivement des activités de tri et stockage.

Elle emploie 11 personnes, et est situé dans un quartier habité avec des riverains à 100m.

Elle est déjà soumise à une autorisation d’exploiter pour les déchets non dangereux et demande la mise en place
- d’un stockage de 50m3 de déchets dangereux issus de gravats et de déchets industriels banals
- d’augmentation de 20% des volumes de déchets inertes
- d’un meilleur traitement des eaux pluviales

Concernant la pollution des eaux, le projet est une réelle amélioration, avec une surface importante rendue étanche avec un volume de rétention de 50m3. Les eaux de toiture seront récupérées et utilisées pour le lavage des camions.

Le trafic de camion est la principale source de nuisances et passera de 100 à 110 camions par jour, ce qui semble raisonnable.

Le risque environnemental principal est celui d’éventuels incendies dans une benne de déchets, qui peut conduire à des rejets atmosphériques. Des murs coupe-feu sont prévus pour contenir les fumées dans dans les limites de propriété sans effet "domino" sur les voisins. Mais bien sûr, elles seraient visibles et c’est leur impact qui sera sans doute l’objet principal de la discussion.

Les moyens de prévention et de lutte contre les incendies sont décrits dans le dossier (4 robinets d’incendie armés sur site, 2 poteaux incendie sur la rue à moins de 25 m...).

Affaire à suivre donc, avec l’avis du comité consultatif qui bien sûr interrogera les représentants des salariés.


Commentaires

Logo de Pierre-Alain
lundi 14 mai 2012 à 17h41 - par  Pierre-Alain

le commissaire enquêteur a rendu son avis après l’enquête publique,où malheureusement, aucun habitant n’est venu s’exprimer. Cependant, le commissaire enquêteur a étudié les risques du dossier et tout en donnant un avis positif, à donné des indications sur les points qui nécessiteront l’attention de l’entreprise.

Les risques sont ceux qui avaient été discutés sur place lors de la visite de la commission municipale
- la multitude des déchets réceptionnés avec notamment les déchets anonymes déposés sur des chantiers et qui nécessiteront une sensibilisation des personnesl Ainsi la détection de la présence d’amiante dans des déchets devra conduire à l’isoler et la conditionner pour le traitement par des organismes spécialisés
- la gestion des eaux polluées en cas de pluies importantes, le projet prévoyant justement la réalisation de l’étanchéité du site et une mise en rétention des eaux polluées. Le commissaire insiste dans cette situation sur l’attention des personnels aux analyses nécessaires de ces eaux
- la protection incendie compte tenu de déchets dangereux inflammables possibles, l’entreprise ayant justement prévue un renforcement des moyens de protection. Le commissaire précise qu’il sera prudent, en dehors des heures travaillées de tenir fermée la vanne qui isole le réseau de collecte du site du collecteur communal.
- la multitude des matières qui peuvent être collectées, notamment de solvants, colles et mastics, qui seront des fonds de pots et dont l’étiquetage sera l’indication de la nature de la matière. Le volume ne justifiant pas selon le commissaire la présence d’un chimiste, il est nécessaire d’être prudent dans les opérations de tri de ces déchets.

En conclusion, le commissaire émet un avis favorable en soulignant l’importance de la formation et l’information du personnel.

La prochaine étape est la réunion du "CODERST" en préfecture, structure ou sont présentes toutes les associations d’environnement, et qui donnera un avis essentiel pour la réponse de la préfecture.

Logo de Pierre-Alain
mardi 6 mars 2012 à 21h37 - par  Pierre-Alain

Le rendez-vous du comité consultatif est à 17h sur place.

Logo de Bottex
mardi 6 mars 2012 à 20h53 - par   Bottex

La ville est consulté par le préfet sur la demande de la société SETRA d’exploiter au 6 avenue Marius Berliet, un centre de tri et valorisation de déchets industriels banals, de matériaux inertes de démolition, de minéraux solides et déchets dangereux du BTP.

Le comité consultatif des problèmes environnementaux et de la prévention des nuisances industrielles de Vénissieux visitera le site le 8 mars pour étudier cette demande et son avis sera présenté au conseil municipal du 12 mars prochain.

Pouvez-vous me donner l’horaire de la visite du site du 8 mars
G.Bottex
Bottex@orange.fr

Logo de GAUCHON Danielle
mardi 28 février 2012 à 09h42 - par  GAUCHON Danielle

Concernant la mise en place d’un stockage de 50 M3, il est écrit
"de déchets DANGEREUX issus de déchets BANAUX"
Comment est ce possible ??
Quels sont ils ?

Brèves

12 juillet 2015 - Fumée noire sur la raffinerie...

Encore une fois, je vois comme tout le monde un panache noir et une grande flamme au sommet de la raffinerie de Feyzin. Je crois que la commune de Feyzin est informé des incidents à la raffinerie, (...)

1er juillet 2015 - MYRTE : soleil, coût, taxes et recherche...

Lectures diverses sur le projet de centrale solaire avec stockage d’hydrogène... J’ai souvent exprimé la critique, notamment dans la dernière loi de transition énergétique, de tout le système compliqué (...)

22 juin 2015 - tous a vélo au boulot !

Ce 4 juin, c’est en vélo que plusieurs élus sont venus au centre technique municipal pour inaugurer les nouveaux vélos à assistance électrique proposés comme alternative aux voitures municipales pour (...)

29 mai 2015 - les métiers de la propreté au BIJ

Dans le cadre de la semaine de la propreté, le Bureau Information Jeunesse organisait une rencontre autour des métiers de la propreté à destination des jeunes qui viennent chercher au BIJ de l’aide (...)

21 avril 2015 - Coupure réseau de chaleur, une dernière...

La nouvelle société Vénissieux Energie avait annoncé à la ville une coupure annuelle du réseau de chaleur du 26 Juillet minuit au vendredi 31 minuit au plus tard...
J’ai rappelé que le nouveau contrat (...)