convention "qualité propreté entre la ville et le Grand Lyon

Se coordonner pour la propreté....

lundi 14 mai 2012
par  Pierre-Alain
popularité : 39%

C’est un projet discuté depuis 2 ans à l ’initiative du Grand Lyon, confronté à une réalité, la propreté est une affaire globale, pour laquelle tous les acteurs de la ville sont co-responsables.

D’abord, et bien que ce soit une évidence, il faut toujours le rappeler, s’il faut nettoyer pour que l’espace public soit propre, c’est qu’il a été précédemment sali ! Or, si la salissure augmente sans cesse, le coût de la propreté devient exorbitant. Le rôle des utilisateurs de la ville qui en sont donc toujours des acteurs, est ainsi essentielle. Considérer une crotte de son chien comme son déchet dont il faut s’occuper, considérer un mégot non comme une poussière jetable, mais comme un déchet qu’on ne doit pas laisser aux autres sur le trottoir, considérer que quand on boit une canette en profitant d’un banc public, ou quand on prend un casse-croute dans un square au soleil, on ne laissera aucun déchet, aucun emballage.. tout cela relève d’un style de vie urbain qui dépend d’abord des habitants.

Il y a aussi, au-delà du quotidien de bonnes et de mauvaises pratiques dans la gestion des poubelles, des encombrants qui se traduisent par des "points noirs de la propreté que sont les dépôts sauvages, des bacs poubelles mal entretenus...

Pour la collectivité, la propreté, c’est donc d’abord un effort pour tenter de réduire la salissure à la source, ce qui suppose à la fois des moyens de dépôt adaptés, poubelles de rues, de squares, mais aussi des actions fortes de sensibilisation, d’éducation, et de sanction. C’est bien sûr l’objectif de la semaine de la propreté dont j’évoquerai le programme en conclusion.

Mais bien entendu, s’il faut réduire la salissure à la source, il faut aussi organiser efficacement le nettoyage, ce qui suppose des moyens publics. Or, depuis longtemps, nous constations les difficultés générées par le grand nombre d’acteurs intervenant dans le nettoyage. La direction de la propreté du Grand Lyon pour la voirie, la ville pour les espaces verts, les bailleurs et syndics de copropriété, le SYTRAL pour les voies de tram et les arrêts de bus... sans compter la SNCF, les commerçants...

La communauté a donc lancé un travail pour partager la connaissance des difficultés de la propreté dans les espaces publics dans l’objectif de se mettre d’accord entre partenaires, et notamment avec les communes, pour mieux coordonner nos actions. C’est l’objet de cette convention qualité propreté que madame le maire signera la semaine prochaine avec le vice-président Thierry Philip.

(lecture de la délibération)

Cinq pistes de travail sont identifiées
- les dépôts sauvages, avec 6 points précis faisant l’objet d’un suivi, la rue Marius Berliet, l’impasse de la verrerie, la rue du professeur roux, le chemin du charbonnier, l’angle de la rue Léo Lagrange et le parking de la déchetterie. On peut noter que le travail engagé à conduit à 13 sanctions en 2010 et 33 en 2011... Je le répète, faites le savoir, la ville est déterminée à agir contre ces dépots irresponsables et si une personne agée ou handicapée ne peut pas emporter un encombrant à la déchetterie, le service propreté urbaine de la ville peut apporter une aide, mais dans 99% des cas, quand un meuble, un frigo ou une télévision est à jeter, c’est qu’un nouvel équipement a été livré, par un commerçant ou par un proche et dans ce cas, celui qui a apporté le nouveau bien doit remporter l’ancien jusqu’à la déchetterie pour un particulier, une filière professionnelle pour un commerçant !
- les marchés forains, pour lesquels un nouveau règlement est en cours de discussion dans l’objectif de rappeler aux forains que pour que leur stand soit propre à la fin du marché, le mieux est qu’il soit propre pendant toute la durée du marché ! Nous préparons d’ailleurs comme première étape une collecte des plastiques (films, sacs) pendant le marché avec l’objectif d’avoir 0 plastiques au sol, donc 0 plastiques en l’air !

- les déjections canines, sujet abordé l’an dernier par le conseil de quartier Moulin à Vent, mais qui concerne tous les quartiers et pour lequel le principe est de sensibiliser les propriétaires de chiens à leur responsabilité pour ramasser les déjections. Nous aurons une distribution de sacs avec l’aide du Grand Lyon à la mairie de quartier.
- le renforcement du nettoiement des espaces privés du Grand Lyon comme le parking Komarov. La question est cette fois d’abord celle de la coordination entre deux directions du Grand Lyon, la propreté et la direction des bâtiments, propriétaires du terrain
- enfin l’échange d’espaces à nettoyer pour éviter que le mardi un agent nettoie le trottoir pour envoyer des saletés sur l’espace vert qui sera nettoyé le mercredi... C’est un peu le sens du sur-entretien organisé dans certains quartiers en politique de la ville, mais cette action pourra se déployer progressivement partout ou c’est pertinent.

Les fiches de suivi que vous avez en annexe de la délibération, sont bien sûr mises à jour régulièrement. Elles sont d’ailleurs en train d’être modifié suite à la réunion de coordination qui s’est tenue jeudi dernier, car nous délibérons ce soir sur un dispositif qui est opérationnel, pour lui donner toute la légitimité de notre décision publique.

Ce sera d’ailleurs un des évènements de la semaine de la propreté, dont je vous engage à regarder le programme et à vous inscrire dans les nombreux ateliers et visites. Permettez-moi de vous citer une initiative par jour !
- le lundi avec par exemple l’action autour du centre commercial de la rotonde, pour une rencontre avec les usagers, et bien sûr les commerçants, sur le fonctionnement des bacs poubelles
- le mardi avec une des visites, par exemple, celle de la station d’épuration de Pierre-Benite, pour comprendre comment on peut rejeter de l’eau propre et comment les boues obtenues peuvent être revalorisées ensuite
- le mercredi avec le Carnaval de la propreté qui partira des différntes maisons de l’enfance pour se rassembler sur la scène de crime du 14 rue Léo Lagrange, avant de converger vers la place du marché, ou j’appelle tous les délégués de quartier à nous rejoindre
- le jeudi avec l’inauguration des subtainers à Monmousseau, puis l a signature de cette convention en mairie avec la soirée de clôture qui sera à la fois un moment démocratique, avec les chiffres sur la qualité de la collecte sélective à Vénissieux, ou sur les sanctions contre les dépôts sauvages, mais aussi un moment festif avec la remise des prix du Quizz, mais aussi du prix du meilleur silo à verre... et le reportage vidéo sur la semaine.
- et il y aura encore le vendredi deux expositions à lam aison de quartier Darnaise, sur le compostage avec le jardin collectif et sur le résultat des familles à énergie positive de Vénissieux, qui nous diront à quelle économie elles sont arrivées..

Retrouvons-nous donc nombreux dans toutes ces initiatives !


Commentaires

Brèves

12 juillet 2015 - Fumée noire sur la raffinerie...

Encore une fois, je vois comme tout le monde un panache noir et une grande flamme au sommet de la raffinerie de Feyzin. Je crois que la commune de Feyzin est informé des incidents à la raffinerie, (...)

1er juillet 2015 - MYRTE : soleil, coût, taxes et recherche...

Lectures diverses sur le projet de centrale solaire avec stockage d’hydrogène... J’ai souvent exprimé la critique, notamment dans la dernière loi de transition énergétique, de tout le système compliqué (...)

22 juin 2015 - tous a vélo au boulot !

Ce 4 juin, c’est en vélo que plusieurs élus sont venus au centre technique municipal pour inaugurer les nouveaux vélos à assistance électrique proposés comme alternative aux voitures municipales pour (...)

29 mai 2015 - les métiers de la propreté au BIJ

Dans le cadre de la semaine de la propreté, le Bureau Information Jeunesse organisait une rencontre autour des métiers de la propreté à destination des jeunes qui viennent chercher au BIJ de l’aide (...)

21 avril 2015 - Coupure réseau de chaleur, une dernière...

La nouvelle société Vénissieux Energie avait annoncé à la ville une coupure annuelle du réseau de chaleur du 26 Juillet minuit au vendredi 31 minuit au plus tard...
J’ai rappelé que le nouveau contrat (...)