conseil de communauté du 15 septembre 2014

Une décision difficile dans un contexte budgétaire de restrictions

lundi 15 septembre 2014
par  Pierre-Alain
popularité : 32%

Monsieur le président, chers collègues

Cette délibération nous demande de financer une individualisation complémentaire de programme de 1,3M€HT pour la rénovation du batiment siphon et dessableur de Confluence. Bien entendu, cette décision a fait discuter en commission avec des avis très partagés et beaucoup d’interrogations sur ce montant au moment ou nous savons tous que des décisions difficiles nous attendent dans la prochaine PPI, décisions qui conduiront à mettre en cause des projets, comme nous avons du déja le faire l’an dernier.

<media2271|insert|center>
Cette situation nous conduit à deux commentaires

D’abord, nous remercions les services et le directeur de l’eau, Mr Presle, pour la précision des réponses qu’il nous a apporté très rapidement. Nous comprenons qu’il s’agit d’un équipement stratégique de notre système d’assainissement puisqu’il recueille les eaux usées de 300 000 habitants de la presqu’île, Croix-rousse, Caluire. Nous comprenons que l’ouvrage des années 60 et les équipements des années 80 doivent être renouvelés et que la proximité du musée et sa prochaine ouverture sont d’abord des accélérateurs. Vous nous avez précisé que le surcoût lié à l’esthétique du bardage est de 800k€HT. Si ce surcout nous a fait réagir, nous comprenons bien que le projet est légitime, indépendamment de ce que chacun peut penser du musée lui-même et de ses dérives budgétaires.

Nous comprenons enfin que ce dépassement résulte de complexité technique qui avait été sous-estimée, et nous connaissons le professionnalisme de la direction de l’eau dans de très nombreux travaux d’assainissements qui sont indispensables dans toutes nos communes, et nous sommes donc sûr que ce qui pouvait être fait pour optimiser financièrement ce projet l’a été.

Cependant, si nous ne pouvons que soutenir une décision de priorisation de travaux dans le cadre du budget de l’assainissement, nous restons interrogatif sur le contexte budgétaire de cette décision. Il est impossible de notre point de vue de prendre au fur et à mesure des décisions qui sont par elle-même justifiées, mais qui peuvent conduire, lors de l’établissement de la PPI à des décisions injustifiées pour d’autres projets.

Nous considérons donc que cette décision nécessite un point en commission des finances, préparatoire à la future PPI afin de situer son impact éventuel sur d’autres projets.

Dans ces conditions, et compte-tenu des éléments fournis par les services, nous nous abstiendrons et nous demandons au vice-président de répondre rapidement, avec son collègue aux finances, à notre interrogation.


Commentaires

Brèves

22 juin 2015 - Poubelles... Médiatiques !

Encore une intervention de fin de conseil de Mme Anne-Cécile Groleas, élue du groupe socialiste, dont on se demande bien si elle les prépare seule, ou avec l’aide de son groupe...
Déja pour le (...)

22 juin 2015 - toujours en campagne...

surprenant ce conseil municipal du 22 Juin 2015...
3 Mois après le résultat sans appel de Michèle Picard et sa liste de large rassemblement, les élus d’opposition semblent toujours être bloqué dans (...)

11 mai 2015 - Venissieux dans la métropole...

Commentaire sur l’élection des représentants de la métropole au conseil d’administration du nouvel office de logement qui remplace l’opac du Rhône après la fusion département communauté urbaine... (...)

7 janvier 2015 - Modernité métropolitaine

Le premier conseil de la métropole se tiendra ce 16Janvier et doit, entre autres, élireles 19 membres qui s’ajouteront aux vice-présidents pour constituer la "commission permanente"... reprenant pour (...)

2 décembre 2013 - Chaufferie bois, la justice nous donne raison !

Au conseil municipal du 2/12 et au conseil de transparence qui a suivi, j’ai annoncé une information importante.
La ville était en justice depuis 2007 suite aux dysfonctionnements de notre (...)