de la neige et des hommes...

A chacun sa part face aux intempéries
dimanche 10 janvier 2010
par  Pierre-Alain
popularité : 37%

Je n’ai pas le souvenir d’une période enneigée aussi longue et marquée depuis 1982, date de mon arrivée à Vénissieux. Les enfants jouent et s’amusent, et on trouve des luges, souvent faites de simples sacs poubelles, mais la circulation est difficile, parfois même impossible pour des personnes âgées, la poste ne sert plus le courrier certains jours... Et tôt le matin et tard le soir, les agents de la voirie travaillent d’arrache-pied pour déneiger, saler, rétablir la circulation... au point que le stock de sel commence à baisser !

JPEG - 115 ko
Impressionnant une agglomération sous la neige !

Bien sûr, c’est la fête pour les plus jeunes, dont beaucoup n’ont la chance d’aller au ski qu’avec des sorties scolaires ou les séjours proposés par l’Apasev. En tout cas, sur les pentes des Minguettes, ça glisse !
JPEG - 90.3 ko

JPEG - 113.4 ko

Mais sur les chaussées et les trottoirs, ce n’est pas drôle. Alors rappel important. Le Grand Lyon est responsable du déneigement des chaussées (le département pour le périphérique), mais ce sont les propriétaires riverains qui sont responsables du déneigement des trottoirs. En bref, chacun déneige devant sa porte !

Et le long du tram, c’est bien sûr le SYTRAL qui doit assurer la circulation du tram (ce qui fonctionne d’ailleurs bien, et garantit l’accès aux Minguettes, ce qui n’était pas le cas des bus), mais aussi les stations pour circuler à pied
JPEG - 99.5 ko

La ville est notamment responsable de l’accès aux écoles. Il peut y avoir des ratés, mais l’effort est important pour garantir l’accès piétons et l’entrée de tous les groupes scolaires.
JPEG - 112 ko

Et devant un centre commercial, ce sont les commerçants qui doivent veiller à ce que leurs clients puissent accéder aux commerces, ce qui à priori, est leur intérêt !
JPEG - 104.1 ko

J’ai d’ailleurs demandé à la ville de rappeler par courriel aux différents bailleurs et syndics leur responsabilité dans le déneigement de l’accès piétons aux immeubles, et j’ai transmis un communiqué de presse, malheureusement sans résultat dans le Progrès.

En tout cas, n’oublions pas les fonctionnaires des différences collectivités qui travaillent. En mairie de Vénissieux, un plan neige est mis en oeuvre en fonction des alertes météo. Il mobilise de nombreux agents, qui seront présents à 6h du matin quand la neige était prévue dans la nuit pour assurer le déneigement avant l’arrivée du public. Et celà concerne l’environnement, les espaces verts, les écoles, le patrimoine (y compris pour la sécurité des toitures), l’accueil... Le weekend, une astreinte spéciale s’ajoute à l’astreinte habituelle.
JPEG - 89.4 ko
Vers le dépot de sel communautaire de l’avenue Jean Moulin, c’est une noria interrompue de camions, chasse-neiges et véhicules qui circulent, viennent chercher du sel pour alimenter toutes les équipes qui interviennent un peu partout.

Et le stock de sel diminue à vue d’œil... La ville a pu se réapprovisionner après la première chute de neige, mais si cela continue tout le mois de Janvier, ce sera plus difficile
JPEG - 103.2 ko

Et sans oublier qu’avec des températures qui baissent, c’est notre consommation de chauffage qui augmente. Difficile pour tout le monde, car cela va se sentir sur la facture. Difficile notamment pour les abonnés au réseau de chaleur qui ne bénéficient plus de la chaufferie bois en reconstruction. Le pétrole a recommencé à monter. Les spéculateurs ne vont pas rater cette occasion de faire des surprofits !


Portfolio

JPEG - 129.3 ko JPEG - 107.2 ko JPEG - 112.1 ko JPEG - 98.8 ko JPEG - 107.1 ko

Commentaires

Logo de Pierre-Alain
dimanche 17 janvier 2010 à 10h05 - par  Pierre-Alain

Je note la question des carreaux que je ne connaissais pas et je proposerai au président du conseil de quartier d’aborder ce point lors d’une prochaine visite. Il se peut que les solutions techniques présentées à l’époque se révèlent insatisfaisantes. Nous avons d’autres exemples, comme la qualité du bois sur certaines constructions, qui nous avait été garantie, alors qu’au bout de 3 à 4 ans, on se rend compte qu’il faudrait le retraiter totalement, ou des réalisations de stabilisés "durcis" qui ne tiennent pas les intempéries...

On peut réagir comme vous le faites, mais je crois qu’il faut accepter que personne, ni l’élu, ni le technicien, ni l’habitant, n’est infaillible face à toutes les offres commerciales souvent alléchantes et qui ne sont pas toujours à moyen ou long terme à la hauteur des promesses. Bien sûr, quand des travaux ne sont pas conformes au cahier des charges, c’est la responsabilité des services de la ville de le détecter et de le faire corriger à la réception. Quand des travaux font l’objet de garanties, par exemple la garantie décennale des bâtiments, c’est aussi la responsabilité de la ville d’en évaluer le bon état avant la fin de garantie.

Dans ce cas précis, je vous répondrai prochainement sur la conformité ou non de ces carreaux au cahier des charges de l’époque et sur les actions possibles.

Mais cela ne change rien pour moi au sujet de mon article sur la neige. La situation actuelle, c’est bien que les propriétaires doivent déneiger leur trottoir. En cas d’accident, ils sont potentiellement responsables pour les assurances. C’est une question importante, surtout dans un épisode neigeux assez long comme on l’a connu. Tous les montagnards le savent d’ailleurs, et il est bien connu qu’avec des mois d’enneigement annuel, les villages et villes de montagne s’organisent pour maintenir quotidiennement les circulations piétonnes et automobiles.

Or, dans notre zone urbaine, très peu de propriétaires le font. Même des bailleurs et des collectivités ! Le Grand Lyon ne déneige pratiquement aucun trottoir (mais traite toutes les chaussées !). La ville priorise les écoles et équipements publics, mais ne traite pas toutes les rues qui la concernent... Beaucoup de bailleurs n’ont presque rien fait !

Faut-il considérer qu’une réponse publique est nécessaire ? Des études ont été faites en mairie pour s’équiper d’un matériel de déneigement de trottoirs qui permettrait de traiter en une journée la plupart des trottoirs importants pour le passage des piétons. Pour les grandes surfaces comme un parvis, on a un équipement réutilisable par les services le reste de l’année. Mais pour les trottoirs, il faut quelque chose d’étroit, difficilement réutilisable. Le coût est-il justifié pour une utilisation très occasionnelle ?

C’est dans cet esprit que j’ai provoqué un peu le débat sur cette question. C’est ce qu’on appelle la "co-responsabilité" qui est pour moi essentielle sur la propreté, le cadre de vie en général. Vous parlez des huiles de voiture. Mais quand il s’agit d’huiles laissées au sol après une réparation, ou pire, une vidange, il y a un responsable qu’il faut sanctionner ! L’automobiliste !

Et s’il s’agit de rejets "normaux", ils font partie de l’enjeu d’un marché propre. Le Grand Lyon a lancé l’an dernier une démarche avec les forains. Elle se concentre bien sûr sur les déchets et leur récupération. Le principe est qu’un forain doit laisser sa place propre. Si vous avez l’occasion, allez au marché de Vienne, un des plus grands du Sud-Est, ou ce type d’opération a été mise en oeuvre avec succès l’an dernier. En alliant intervention publique, sensibilisation et participation des forains, et sanctions (6 exclusions du marché dans l’année !). Le résultat est très positif. La ville a lancé cette opération par une sensibilisation des forains l’an dernier. Nous allons passer cette année à la deuxième étape, et j’espère que ce sera un des dossiers de notre semaine de la propreté en Mai

Logo de GAUCHON Danielle
lundi 11 janvier 2010 à 10h55 - par  GAUCHON Danielle

C’est bien de dire que les propriétaires sont responsables du déneigement
Ne pas oublier cependant que si la place et les trottoirs proches sont de vraies patinoires, été comme hiver, à chaque fois qu’il pleut ou neige, nous le devons au choix du revêtement en carreaux jaunes très très très glissants. Il nous avait été certifié que tous les revêtements choisis pour la rénovation de la place seraient au top - de même pour le marché où les dépots d’huile et essence des voitures ne seraient pas absorbés et donc ne seraient pas visibles ??? Comme d’habitude = bla bla bla.
Merci aux automobilistes sympa qui nous laissent marcher sur la route

Brèves

28 juillet 2015 - disparition de Evelyne Ebersviller

Le décès de Evelyne Ebersviller a surpris et bouleversé tous ceux qui la connaissaient.
Venissiane de toujours, syndicaliste devenue adjointe au personnel, locataire devenue présidente de la (...)

16 juillet 2015 - Ramadan : tout est permis ?

Cette année semble battre des records d’excitation autour des pétards, des incendies et des incivilités. Ce n’est pas un fait Vénissian, au contraire, Vénissieux n’est même plus sur le podium régional (...)

11 juillet 2015 - un enfant blessé par une moto

Ce jeudi 9 Juillet, une nouvelle fois, un accident aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Un enfant en vélo a été percuté par une moto dans le parc des Minguettes, une moto conduite sans casque (...)

24 juin 2015 - Attention, Arnaque Contrat "GdF"

Quand la transition énergétique devient une source d’arnaques énergétiques !
Transmis par l’association, organisme de formation sur les économiques d’énergies INOER
Nous relayons le signalement fait (...)

22 juin 2015 - Des jardins poches devant nos immeubles...

Il paraît que les communicants appellent cela des jardins poches, mais cela fait des années que dans le quartier du couloir, des habitants ont commencé à jardiner devant leur porte.... transformant (...)