des collégiens engagés dans un projet

Signature d’une convention ville de Vénissieux, collège Elsa Triolet, entreprise Rhodia
lundi 11 octobre 2010
par  Pierre-Alain
popularité : 34%

Le travail des groupes d’habitants au premier semestre 2010 sur les objectifs de développement humain durable de la ville est en cours de formalisation par les services. La prochaine séance du conseil citoyen,, le 9 décembre, permettra de faire le point avant de lancer officiellement le programme d’actions issus de ce travail collectif.

Mais sans attendre, la ville a cherché à favoriser de premiers "éco-projets". Cette démarche vise à favoriser les initiatives avec des habitants, des partenaires pour faire bouger les choses sur quelques uns des objectifs de notre plan de travail

La ville a donc évidemment répondu avec intérêt aux contacts avec le collège Elsa Triolet, ou deux enseignants montaient un projet sur le développement humain durable avec l’entreprise Rhodia.

L’idée est riche... faire découvrir l’entreprise aux élèves d’une classe de 5eme et d’un groupe d’élèves de 3eme, bien sûr ses métiers et technologies, mais aussi les enjeux liés au développement durable, à l’environnement, à la place de l’entreprise dans la ville, dans les relations sociales...

Avec cette expérience, les collégiens vont travailler à un "audit" développement durable de leur collège.

La ville contribuera à la logistique et la communication du projet, et nous espérons bien qu’à la fin de l’année, nous pourrons faire connaitre le travail des collégiens.

JPEG - 1.5 Mo

La signature de cette convention est aussi un exemple de découverte par les élèves de l’industrie, souvent décriée, et le plus souvent méconnue, alors qu’elle joue un rôle essentiel, autant pour l’emploi que pour la production de biens utiles et même indispensables à notre qualité de vie.

Bien sûr, cela pose de nombreuses questions et quand la ville affiche ses objectifs de développement humain durable, elle le fait en cherchant à favoriser l’intervention citoyenne, pour mettre toutes les questions sur la table. Pourquoi produire ? comment ? pour qui ? avec qui ?....

Mais la présence d’une forte activité industrielle est une chance pour la ville et l’agglomération, et peut permettre une meilleure connaissance de l’industrie pour pouvoir débattre de ses objectifs, de son fonctionnement en tenant compte des objectifs sociaux et environnementaux.

Merci donc aux enseignants à l’origine du projet, au principal du collège, au directeur de Rhodia qui accueillait la cérémonie, et aux collégiens qui découvraient visiblement avec intérêt l’entreprise et ses technologies.

JPEG - 1.5 Mo
donc à bientôt pour les premiers résultats !


Commentaires

Brèves

12 juillet 2015 - Fumée noire sur la raffinerie...

Encore une fois, je vois comme tout le monde un panache noir et une grande flamme au sommet de la raffinerie de Feyzin. Je crois que la commune de Feyzin est informé des incidents à la raffinerie, (...)

1er juillet 2015 - MYRTE : soleil, coût, taxes et recherche...

Lectures diverses sur le projet de centrale solaire avec stockage d’hydrogène... J’ai souvent exprimé la critique, notamment dans la dernière loi de transition énergétique, de tout le système compliqué (...)

22 juin 2015 - tous a vélo au boulot !

Ce 4 juin, c’est en vélo que plusieurs élus sont venus au centre technique municipal pour inaugurer les nouveaux vélos à assistance électrique proposés comme alternative aux voitures municipales pour (...)

29 mai 2015 - les métiers de la propreté au BIJ

Dans le cadre de la semaine de la propreté, le Bureau Information Jeunesse organisait une rencontre autour des métiers de la propreté à destination des jeunes qui viennent chercher au BIJ de l’aide (...)

21 avril 2015 - Coupure réseau de chaleur, une dernière...

La nouvelle société Vénissieux Energie avait annoncé à la ville une coupure annuelle du réseau de chaleur du 26 Juillet minuit au vendredi 31 minuit au plus tard...
J’ai rappelé que le nouveau contrat (...)