Conseil de communauté du 14 Janvier 2013

des dépenses de voirie toujours insuffisantes

mardi 15 janvier 2013
par  Pierre-Alain
popularité : 21%

Cette délibération aborde une des questions du quotidien qui, avec la collecte et la propreté, est un de sujets les plus fréquemment abordé dans nos conseils de quartier et dans les courriers d’habitants à nos maires : la voirie, chaussée et trottoir.

Nous avions réalisé une expertise en 2010 qui avait conduit à une décision d’augmentation des dépenses de grosses réparations car elle montrait que l’état moyen de nos chaussées se dégrade. Ceux qui ont participé au groupe de travail se rappelle une carte colorée en vert orange et rouge, montrant un état des voiries très inégal avec des communes ou il était possible de réduire les dépenses sans dégrader les voiries et d’autres au contraire ou l’urgence d’augmenter nettement les dépenses était criant.

La décision politique de compromis prise à l’époque et poursuivi dans cette délibération conduisait à augmenter moins que nécessaire là ou c’était utile et à ne réduire nulle part sans donc renverser la tendance à la dégradation moyenne de nos voiries.

Or, le budget 2013 de grosses opérations de voirie baisse de 2% et fragilise nos efforts pour la qualité de l’espace public, sachant que le budget des travaux de proximité baisse de plus de 12% ! La rédaction est d’ailleurs savoureuse puisqu’il est écrit que le budget est porté à 6M€ et il faut de l’expertise pour comprendre un peu plus loin que c’est le fait de la prise en compte des contributions communales.

Le problème de la voirie reste donc entier. Dans ma commune, on est passé de 23% de chaussées en mauvais état en 1999 à 55% en 2010 malgré l’impact pourtant très positif de la réalisation du tram. Le programme exceptionnel de réfection des trottoirs de ce mandat très positif pour les habitants révèle aussi l’ampleur des besoins puisque ce programme exceptionnel devrait être reconduit 4 fois pour répondre à toutes les demandes.

Vous nous dites, si la voirie se dégrade c’est aussi à cause de nos nombreux chantiers, mais ce sont aussi nos chantiers qui nous livrent des voiries neuves évidemment en bon état.

Au total, ce programme d’investissement de voirie restreint le cadre actuel qui ne répond déjà pas à l’insatisfaction des habitants ni à notre propre expertise. Notre effort budgétaire consacré aux moyens et travaux de la proximité est un vrai débat politique budgétaire qui reste devant nous.

Enfin, permettez-moi une réaction à tous ces commentaires considérant comme acquis le projet d’Euro-métropole. J’ai bien compris que le consensus gauche droite élargi avait réglé le débat. Mais Souvenez vous de 2005, le même consensus croyait avoir tout plié, et les Français ont voté... Et bien je fais partie de ceux qui feront tout pour qu’ils votent sur la prochaine réforme de l’organisation territoriale.


Commentaires

Brèves

22 juin 2015 - Poubelles... Médiatiques !

Encore une intervention de fin de conseil de Mme Anne-Cécile Groleas, élue du groupe socialiste, dont on se demande bien si elle les prépare seule, ou avec l’aide de son groupe...
Déja pour le (...)

22 juin 2015 - toujours en campagne...

surprenant ce conseil municipal du 22 Juin 2015...
3 Mois après le résultat sans appel de Michèle Picard et sa liste de large rassemblement, les élus d’opposition semblent toujours être bloqué dans (...)

11 mai 2015 - Venissieux dans la métropole...

Commentaire sur l’élection des représentants de la métropole au conseil d’administration du nouvel office de logement qui remplace l’opac du Rhône après la fusion département communauté urbaine... (...)

7 janvier 2015 - Modernité métropolitaine

Le premier conseil de la métropole se tiendra ce 16Janvier et doit, entre autres, élireles 19 membres qui s’ajouteront aux vice-présidents pour constituer la "commission permanente"... reprenant pour (...)

2 décembre 2013 - Chaufferie bois, la justice nous donne raison !

Au conseil municipal du 2/12 et au conseil de transparence qui a suivi, j’ai annoncé une information importante.
La ville était en justice depuis 2007 suite aux dysfonctionnements de notre (...)