conseil de quartier du centre

des maisons au pied de la butte et le long de la voie ferrée...

visite du 8 Novembre 2012
lundi 12 novembre 2012
par  Pierre-Alain
popularité : 25%

Une visite demandée par des riverains lors de l’assemblée générale du conseil de quartier... Avec les représentants du bailleur (ICF) et plusieurs locataires. Lotfi Ben Khelifa, adjoint et habitant le quartier, qui a suivi plusieurs actions en direction du conseil général responsable de la butte, s’est joint à la visite.

le quartier des cigognes est un quartier de maison anciennement de cheminots, donc gérées par le bailleur de la SNCF, ICF un petit quartier enroulé autour de la rue Bannette et Planchon qui en fait le tour, egt qui est actuellement en double sens, sans stationnements...
JPEG - 95.1 ko
C’est une des autres questions réglées. La rue va passer en sens unique, et ce sera l’occasion d’un travail sur la signalétique et le stationnement, pour mettre en place des places de stationnement le long de la voie, ce qui devrait à la fois répondre aux besoins des riverains, assurer le passage du camion poubelle, et ralentir la vitesse...

JPEG - 114.4 ko
La signalétique concernera aussi le rond-point d’entrée où actuellement le stationnement pose souvent problème pour la circulation...

JPEG - 129.9 ko
pour le quotidien, une bonne nouvelle : une des demandes des habitants transmises par courrier au maire et évoquée au conseil de quartier a été réalisée par les services en quelques jours. Une plaque protégeant une trappe de visite de réseau avait été cassée. elle a été remplacée.
JPEG - 133.4 ko
les riverains me signaleront d’autres points ou des travaux de réfection nécessaires d’éléments de voirie

Mais un des problèmes important non résolu est bien celui de la butte qui longe le boulevard Croizat devant la gare. Un dénivelé de plusieurs mètres qui pose de nombreux problèmes d’entretien...
JPEG - 155.2 ko

En effet, les nombreux passants circulant vers la gare, et notamment attendant à l’arrière de l’abri bus génèrent de nombreux déchets. Il y a bien des poubelles de rue, mais la réalité est que chaque jour, des centaines de personne jettent par dessus la barrière des déchets qui s’accumulent sur la butte.

JPEG - 150.9 ko

et en poursuivant la butte, on tombe sur une zone délaissée, avec même des encombrants, des restes de chantier, des traces de sentes piétonnes sauvages assez acrobatiques, mais visiblement utilisées.. Une question de plus dans les relations avec le conseil général, propriétaire de cette butte et bande de terre. Nous allons relancer le travail avec notre conseiller général Christian Falconnet... Cette question devra aussi être posée dans le cadre du projet UrbaGare, dont on peut espérer qu’il crée de nouvelles conditions pour des projets d"aménagements autour de la gare..

JPEG - 180.5 ko

Après la butte, en sortant du quartier, les riverains me signalent un problème récurrent non résolu, malgré les interventions du service de l’assainissement. Des odeurs très désagréables ressortent de la bouche d’égout, pourtant réparée récemment. Et tout le monde a pu constater ces odeurs, très localisées, mais très désagréables. Visiblement, il reste un problème sur l’installation.

JPEG - 126.9 ko

La visite constate aussi l’état désastreux des trottoirs de la rue Jean Vilar, notamment coté Sud. Cette rue n’est pourtant pas dans le programme exceptionnel de rénovation des trottoirs que la ville, après beaucoup de démarches de ses conseils de quartier, a obtenu dans le plan de mandat 2008-2014 du Grand Lyon. Mais malgré les 600M€ par an voté, seulement 30 à 40 rues sur 220 auront été rénovées en 2014... il restera donc beaucoup à faire...
JPEG - 132.9 ko

Enfin, dernier point d’une visite faite sur un bon rythme mais riche... sur la rue Victor Hugo, à l’arrière du parking de la Sacoviv qui a été clôturé, ce qui a supprimé une habitude de passage piéton mais aussi cycles... Les services du Grand Lyon ont bien réaménagé ce qui est donc une impasse mais classée en voie publique

JPEG - 135.4 ko
Mais cet espace est régulièrement utilisé comme lieu de bricole automobile, visiblement commerciale, puisque les véhicules se succèdent. En dehors de la légalité de cette activité, elle est le plus souvent irrespectueuse du cadre de vie, et les vidanges laissent l’huile au sol, ce qui est proprement scandaleux.

JPEG - 147.1 ko


Commentaires