les risques industriels et l’action publique...

mardi 24 septembre 2013
par  Pierre-Alain
popularité : 45%

Le préfet vient de faire diffuser un document assez détaillé sur les risques industriels et technologiques dans l’agglomération lyonnaise. La carte de la première page intérieure est impressionnante, puisqu’un néophyte peut se dire immédiatement que toute l’aggloomération est potentiellement atteinte par plusieurs sites, notamment bien entendu au Sud avec la vallée de la chimie.

Ce document peut ainsi favoriser une lecture alarmiste faisant monter les craintes de catastrophe, sans presqu’évoquer le travail des différents acteurs publics engagés depuis des années autour des "PPRT", plans de protection contre les risques technologiques.

C’est vraiment dommage, car ce qui est le plus remarquable, c’est que jamais sans doute, nous n’avons été aussi prêt d’avoir les outils pour assurer la protection des habitants exposés aux risques. Le travail engagé autour de ces PPRT avance en effet et presque tous les plans pour la dizaine de sites dangereux de l’agglomération sont prêts à être validé pour entrer en application.

La communication publique devrait donc être pédagogique, en jouant la transparence sur les risques, et sur les responsabilités et les actions nécessaires pour réduire les risques, et se protéger de leurs effets.

Car le catastrophisme et l’alarmisme peuvent pousser aux réactions irréfléchies du type, "puisqu’il y a un risque, appliquons le principe de précaution, et supprimons l’activité qui génère le risque, autrement dit, accélérons la désindustrialisation de l’agglomération Lyonnnaise.

La ville de Vénissieux ne s’inscrit pas du tout dans un tel discours, et la grande majorité des acteurs de ces PPRT non plus. Il faut donc faire attention aux outils de communication sur ce sujet. Il faut expliquer précisément les cartes d’expositions aux risques élaborées dans les PPRT, expliquer comment elles ont été construites, et quel est leur résultat. A Vénissieux par exemple, il n’y a que la limite ouest du plateau des Minguettes, derrière le boulevard Lénine, qui est concerné par le PPRT de la vallée de la chimie. IL faut expliquer les plans d’actions, les travaux qui sont demandés aux propriétaires dans certaines zones pour se protéger...

Je pense qu’une réunion publique serait utile au niveau de la ville, pour présenter de manière précise les travaux des PPRT encours qui nous concernent, avec les entreprises concernées, les services spécialisés qui travaillent sur ces PPRT...


le site internet pour découvrir les PPRT...

Commentaires

Brèves

12 juillet 2015 - Fumée noire sur la raffinerie...

Encore une fois, je vois comme tout le monde un panache noir et une grande flamme au sommet de la raffinerie de Feyzin. Je crois que la commune de Feyzin est informé des incidents à la raffinerie, (...)

1er juillet 2015 - MYRTE : soleil, coût, taxes et recherche...

Lectures diverses sur le projet de centrale solaire avec stockage d’hydrogène... J’ai souvent exprimé la critique, notamment dans la dernière loi de transition énergétique, de tout le système compliqué (...)

22 juin 2015 - tous a vélo au boulot !

Ce 4 juin, c’est en vélo que plusieurs élus sont venus au centre technique municipal pour inaugurer les nouveaux vélos à assistance électrique proposés comme alternative aux voitures municipales pour (...)

29 mai 2015 - les métiers de la propreté au BIJ

Dans le cadre de la semaine de la propreté, le Bureau Information Jeunesse organisait une rencontre autour des métiers de la propreté à destination des jeunes qui viennent chercher au BIJ de l’aide (...)

21 avril 2015 - Coupure réseau de chaleur, une dernière...

La nouvelle société Vénissieux Energie avait annoncé à la ville une coupure annuelle du réseau de chaleur du 26 Juillet minuit au vendredi 31 minuit au plus tard...
J’ai rappelé que le nouveau contrat (...)