Poster un commentaire à la suite de l'article...

jeudi 11 juin 2009
par  Pierre-Alain

Si c’est vrai, c’est dans le progrès ?

Le slogan était connu, mais comme souvent, la publicité ne convainc que celui qui veut l’être... Alors, tout en respectant la liberté totale des journalistes, il faut faire vivre la liberté de critique... y compris de ce que disent les journalistes...
Sur cet article, je noterai au fur et à mesure (...)

En réponse à...

Logo de Pierre-Alain
jeudi 25 novembre 2010 à 16h30 - par  Pierre-Alain

Une grosse boulette journalistique dans le Progrès du 17 Novembre !

Le journal annonce que la ville aurait "déjà obtenu réparation" des importants surcoûts de reconstruction de la chaufferie...

Malheureusement pour la ville et ses habitants, il n’en est rien du tout ! La ville a agit en justice contre le responsable désigné par l’expert et elle suit avec attention cette affaire. L’entreprise CRYSTAL a évidemment transmis sa défense, la ville et ses avocats ont fait une première réponse confirmant les éléments confortant la demande de réparation de la ville.

Nous avons même tenté sans succès une action en référé. Il nous paraissait possible en effet que le juge considère le préjudice certain et le responsable suffisamment désigné par l’expert. Mais il faudra attendre le jugement au fonds, car devant l’importance du dossier, le juge n’a visiblement pas voulu répondre positivement à la demande de la ville sans débat au fonds.

Ce qui est donc certain, c’est que c’est une affaire qui prendra du temps. Cela dit, ce n’est pas une raison pour ne pas s’en occuper. Et si la ville est en justice pour retrouver la plus grande part possible du coût de la reconstruction.

Et pour ce qui concerne le surcoût payé par les abonnés, dont la ville, c’était justement le sujet de discussion du conseil de transparence de la chaufferie. Pour l’instant, seulement 5 bailleurs et syndics sont partants... C’est peu et pour avoir des chances raisonnables de gagner, il faudrait bien sûr que la presque totalité aillent en justice...

Dans le même article, le journal évoque une "dérogation" dont bénéficierait la ville pour le combustible CHV. Il n’y a aucune dérogation ! Simplement, la ville a montré son plan de travail et la réalité de ses engagements pour respecter totalement la réglementation des rejets au plus vite, et tous les services de l’état constatent qu’il n’est pas possible techniquement d’aller plus rapidement. D’ailleurs, le dossier de la chaufferie gaz est actuellement en attente d’une décision... du DREALE, le service concerné de l’état.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?