Poster un commentaire à la suite de l'article...

jeudi 11 juin 2009
par  Pierre-Alain

Si c’est vrai, c’est dans le progrès ?

Le slogan était connu, mais comme souvent, la publicité ne convainc que celui qui veut l’être... Alors, tout en respectant la liberté totale des journalistes, il faut faire vivre la liberté de critique... y compris de ce que disent les journalistes...
Sur cet article, je noterai au fur et à mesure (...)

En réponse à...

Logo de Pierre-Alain
jeudi 27 octobre 2011 à 14h38 - par  Pierre-Alain

le Progrès du 13 Octobre évoque la réponse faite par la SECV à la question de la commission consultative des services publics tenues en Juin. La réponse très prudente était effectivement qu’il ne fallait pas attendre de baisse significative.

On peut cependant être un peu plus précis 3 mois plus tard. La baisse sur la consommation de chauffage à fin Septembre est importante, -27%, mais il faut tenir compte du financement de la nouvelle chaufferie gaz qui va augmenter le prix de l’abonnement. enfin, bien sûr, tout dépendra des moins de la température en Novembre et Décembre... et du prix du gaz.

On peut cependant espérer une baisse de l’ordre de 10% au total si l’hiver ne démarre pas avec un froid exceptionnel.

Résultat clairement en dessous des attentes. La ville ne peut que constater avec colère que ses efforts pour améliorer le réseau et réduire le coût du chauffage sont systématiquement annulés en un ou deux ans par l’augmentation des énergies fossiles.

Nous avons décidé la chaufferie gaz car le préfet nous imposait le respect immédiat de nouvelles normes d’émissions. Nous respectons donc les conditions environnementales. Mais nous avons signé cette chaufferie gaz avec un prix de 44€ pour se trouver 18 mois plus tard a un prix de 60€, aussi cher que l’était l’ancien CHV ! Si cela continue, le gaz va rejoindre le prix du fuel domestique !

La ville sollicite l’état pour bénéficier du plan chaleur sur des projets d’énergies renouvelables. Il y a urgence ! La crise et les guerres du pétrole aggravent le défi énergétique. Pour garantir le droit au chauffage, il faut créer les conditions d’investissements dans la biomasse ou les énergies fatales, comme la récupération de la chaleur produite dans les stations d’épuration.

Et il faut tout faire pour réduire les consommations d’énergie. La ville travaille sur ce sujet avec les bailleurs et le prochain conseil de transparence le 14 Décembre sera l’occasion d’annoncer un plan d’action pour cet hiver.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?