Poster un commentaire à la suite de l'article...

jeudi 11 juin 2009
par  Pierre-Alain

Si c’est vrai, c’est dans le progrès ?

Le slogan était connu, mais comme souvent, la publicité ne convainc que celui qui veut l’être... Alors, tout en respectant la liberté totale des journalistes, il faut faire vivre la liberté de critique... y compris de ce que disent les journalistes...
Sur cet article, je noterai au fur et à mesure (...)

En réponse à...

Logo de Pierre-Alain
lundi 14 juin 2010 à 22h39 - par  Pierre-Alain

Le Progrès du 8 juin fait un compte-rendu de la rencontre du conseil de surveillance et de transparence de la chaufferie urbaine sur deux dossiers sensibles.

Pour l’action en justice, le compte-rendu n’évoque pas la proposition de la ville de créer une association de défenses des abonnés et usagers. C’était la proposition principale sur le premier point à l’ordre du jour, et qui faisait suite à un double constat :
- les causes de la défaillance de la chaufferie bois construite en 2005 sont identifiées par le rapport d’expertise et le principal responsable est la société Crystal et ses sous-traitants.
- le montant total de préjudice lié au coût trop élevé du chauffage dépasse les 3M€ !

Bien entendu, seuls les abonnés peuvent porter plainte pour faute... C’était la question mise en débat. Nous verrons comment les différents syndics et bailleurs y répondent.

Concernant le deuxième point à l’ordre du jour, le journal privilégie une information spectaculaire sur le différent avec le préfet. Pourtant, il faut dire que s’il y a bien une difficulté entre le point de vue des services de l’environnement du préfet et la ville, il ne faut pas oublier que le plan de travail de la ville a été clairement validé par ces mêmes services.

La ville avait fait réaliser une étude pour trouver comment être le plus indépendant du pétrole possible, autant pour des raisons environnementales que sociales. C’est cette étude qui a été présenté au préfet ce printemps. Passage au gaz d’une des chaudières fuel lourd et étude d’une deuxième chaufferie bois, les deux projets présentés étaient significatifs de l’engagement de la ville pour un réseau de chaleur exemplaire pour le coût comme pour les rejets.

C’est d’ailleurs une constante des efforts de la ville, puisque la ville a fortement réduit les rejets de poussière depuis 1995...

Donc, certes, il y a différent, car certains voudraient que tout soit fait avant le prochain hiver... Et comme c’est techniquement impossible, ils vont un peu vite en considérant qu’il suffirait de payer 3M€ de plus en chauffage en remplaçant le CHV par du fuel domestique.

Mais ce différent sera, on l’espère, résolu après la prochaine délibération du conseil municipal. Et il porte sur l’agenda d’un plan de travail qui est par ailleurs considéré comme le meilleur possible par tous les partenaires, y compris les services environnement du préfet...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?