Poster un commentaire à la suite de l'article...

jeudi 11 juin 2009
par  Pierre-Alain

Si c’est vrai, c’est dans le progrès ?

Le slogan était connu, mais comme souvent, la publicité ne convainc que celui qui veut l’être... Alors, tout en respectant la liberté totale des journalistes, il faut faire vivre la liberté de critique... y compris de ce que disent les journalistes...
Sur cet article, je noterai au fur et à mesure (...)

En réponse à...

Logo de Pierre-Alain
mercredi 3 novembre 2010 à 18h43 - par  Pierre-Alain

Le progrès du 25 Octobre fait état de la discussion au conseil de communauté sur le remplacement de la taxe professionnelle. Gérard Collomb a en effet présenté les dernières estimations qui conduisent à un manque de 24M€ sur les 585M€ attendus théoriquement en 2011 par le Grand Lyon en remplacement de la taxe professionnelle.

La droite a évidemment défendu la position du gouvernement en assurant qu’il ne manquerait rien et le débat peut paraitre réservé à des spécialistes. L’article du Progrès ne fait que reprendre les arguments principaux de cet échange très consensuel...

Car tout le monde peut se rendre à l’évidence, le gouvernement va calculer les compensations au plus juste, et surtout, la taxe professionnelle évoluait avec l’économie, donc en augmentation au même rythme que l’activité des entreprises, alors que le gouvernement décidera des taux de compensation comme pour toute dépense en cherchant à les réduire dans le temps pour réduire les déficits. Donc le Grand Lyon, comme toutes les collectivités locales, doit s’inquiéter...

Sauf que cela n’a rien de surprenant puisque ce sont les objectifs officiels de la réforme des collectivités en cours de finalisation au parlement, réforme que Gérard Collomb s’empresse de préparer en activant de nombreuses réunions pour la création de la métropole...

Et surtout, il y a un secret bien gardé dans cette suppression de la TP. Si le Grand Lyon doit augmenter finalement la taxe d’habitation de 10 ou 20 millions, ce seront effectivement des impôts en plus pour les ménages. Mais dans le même temps, les entreprises du Grand Lyon auront elle gagné près de 200M€ ! En effet, de leur point de vue, la taxe professionnelle qui devait leur couter 585M€ est remplacé par la "contribution sur la valeur ajoutée", dont le taux est défini par l’état et qui est évalué à 127M€ et par la "contribution foncière des entreprises", dont le taux est défini par la collectivité, et qui devrait représenter 166M€. Les opérateurs de réseaux auront eux une petite taxe complémentaire qui représenterait 12M€... Au total, la contribution des entreprises de l’agglomération au financement de la collectivité passe de 585 à 307M€ ! Excusez du peu ! Un cadeau de 278M€ !! Et ce seront principalement les ménages qui compléteront à travers la taxe d’habitation du département, ou le budget de l’état, c’est à dire la TVA, les impôts sur les revenus...

Et personne n’a trouvé le temps d’en parler dans ce conseil de communauté alors que presque tous les groupes sont intervenus sur ce sujet...

J’avais pourtant déjà souligné ce fait dans un article récent...

Cette société est vraiment malade quand elle laisse les inégalités s’aggraver ainsi, quand tout est fait pour concentrer l’argent là ou il est déjà, dans les entreprises !

Et un journal comme le Progrès est vraiment inutile quand il en reste aux échanges politiciens sans faire d’effort d’investigation qui lui permettrait pourtant des révélations fortes...

278 millions de cadeaux fiscaux aux entreprises du Grand Lyon !

Ca, ce serait du titre !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?